_

C’est coton !

C_estCoton_ciegingolphgateau_00

 

CRÉATION avril 2021

Un amoncellement de chemises blanches recouvre le sol et dessine un paysage minimaliste où le désordre semble avoir élu domicile.

Guidés par l’univers sonore, Acrylique et Polyester réveillent ce qui sommeille dans les profondeurs de cet océan de tissu. Sans un mot, ils se découvrent. Les corps se métamorphosent, des figures apparaissent, les tableaux se dessinent et ouvrent tout grand les bras vers des imaginaires.

Un voyage sensoriel à travers lequel, ce basique de nos garde-robes se trouve réinventé. Il est porté à l’endroit, à l’envers, à la taille, sur la tête, on le noue, on le superpose, on le combine, on le fait voler et une joute costumière se joue dans une énergie pétillante. On s’amuse, on chahute, mais parfois la cohabitation, c’est coton!

À l’issue de la représentation, guidé par les comédiens, le public sera invité à faire immersion dans cet univers textile.

_

Note d’intention :

Avec C’est coton !, je poursuis mon expérimentation autour de la matière et l’objet comme partenaires de jeu du comédien et du manipulateur. Il s’agit ici d’explorer autour du textile. Bien évidemment, c’est aussi mon parcours de costumier-scénographe qui inspire cette thématique.

La naissance de l’idée fait suite à des stages de « création costumes » en direction du public durant lesquels je visais à démontrer que le costume de scène est bien plus qu’un vêtement. Il est un moyen de métamorphose, un signe visible du spectacle. Il se met au service du jeu et fait sens.

Pour ces interventions, afin de ne pas s’encombrer de contraintes techniques nécessitant un minimum d’apprentissage, j’ai proposé de travailler à partir de chemises blanches. Ce basique vestimentaire nous est familier et fait sens à lui seul. Une fois la manière classique de le porter dépassée, il est facile de le détourner et de faire naître de la théâtralité où le jeu prend toute sa place. Au fil des séances, des combinaisons astucieuses entre ces chemises ont donné lieu à des créations de costumes, riches artistiquement et sources de jeu.

Le parti pris de ce nouveau projet étant fixé, j’ai axé ma recherche vers la création d’un univers singulier accessible à tous et sans parole. Un univers où la matière, les objets marionnettiques, le mouvement, le son et la lumière deviennent vecteurs d’émotions. Il s’agit là de s’interroger et d’expérimenter sur le mouvement des comédiens en lien avec celui de la matière.

Le travail sur le corps, déjà initié dans 21×29,7, se trouve ici davantage développé en collaboration avec le chorégraphe Benjamin Cortès. Bien que faisant corps avec l’objet, il est question de veiller à ne pas annuler totalement le manipulateur mais de mettre en valeur son énergie motrice au service de l’objet et de la représentation. De la même façon, le créateur sonore s’est impliqué en dessinant les rythmes et la musicalité des mouvements en accords avec le projet. Une importance particulière a été accordée à l’écriture au plateau sous le regard de Catherine Toussaint, metteuse en scène.

À travers cette performance textile, le spectateur est invité à s’éloigner du réalisme pour glisser progressivement vers des tableaux vivants, surréalistes faisant écho à l’espace du rêve. Une écriture à la poésie burlesque et absurde, mais une écriture résolument contemporaine.

Gingolph Gateau

_

Co-productions, résidences et soutiens :

Production : Compagnie Gingolph Gateau.
La compagnie Gingolph Gateau reçoit le soutien de la Région Grand Est, du Ministère de la culture – Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est, de la Ville de Troyes.
Ce spectacle bénéficie du Fond pour le Développement de la Vie Associative – FDVA. 

                       

Coproduction La Madeleine scène conventionnée de Troyes, Tinta’mars, Langres.
Ce spectacle reçoit le soutien de La Madeleine scène conventionnée de Troyes, l’Espace Gérard Philippe – Saint André Les Vergers, L’Art Déco – centre culturel de Sainte Savine, Tinta’Mars, Le DÔME Théâtre – Albertville, la DSDEN 10, la DSDEN 52 et l’atelier graphique Confiture Maison. La compagnie remercie les magasins ELLEN et les établissements Neut.


                                 

 



Théâtre d’objets – Performance textile

Spectacle visuel, tout public à partir de 3 ans.
Durée estimée : 40 minutes + temps d’immersion.
Jauge : 120 spectateurs 

 

_

Équipe de réalisation :

Conception, mise en scène
G
ingolph Gateau
Collaboration artistique
Nadège Jiguet-Covex
Jeu
Nadège Jiguet-Covex
Gingolph Gateau

Regard extérieur 
Catherine Toussaint
Regard chorégraphique
Benjamin Cortès
Univers sonore et musical
Clément Roussillat
Création lumière et régie technique
Guillaume Cottret
Scénographie, costumes
objets marionnettiques
Gingolph Gateau
Assistante costumes
objets marionnettiques
Jennifer Minard
Construction
Jennifer Minard
Gingolph Gateau

Diffusion
Hélène Placial
Administration
Valérie Scheffer
Crédits visuels
Gingolph Gateau


_

Espace de téléchargement :

 

_

Contacts :

Hélène Placial
Chargée de diffusion
06 32 52 03 08
diffusion.cie.gingolphgateau@gmail.com

Gingolph Gateau
Responsable artistique
06 64 72 32 22
cie.gingolphgateau@gmail.com

Guillaume Cottret
Régie technique
06 81 28 70 82
cottretguillaume@aol.com

_

Tournée :

2021 

Du 07 au 08 avril 2021
Espace Gérard Philipe, Saint André Les Vergers (10)
le 07 : 18h
le 08 : 10h et 14h30