_

La compagnie

Après avoir été artiste associé à une compagnie pendant près de 12 ans, en 2017, Gingolph Gateau devient responsable de la compagnie qui portera son nom puisque celui-ci s’est déjà fortement inscrit dans le paysage culturel.

Dès 2005, ses premières créations proposent un pont entre les arts plastiques et les arts de la scène. La construction d’images sous diverses formes est au cœur de son processus de création. Son travail se caractérise par une poésie singulière qu’il développe à travers une recherche où chaque écriture scénique fait naître un dialogue entre l’objet, la matière, la marionnette et le comédien.

L’intention initiée depuis les débuts est de concevoir des créations (spectacles, expositions…) tout public adressées aux enfants autant qu’aux adultes qui les accompagnent. Il est ici proposé de porter une parole entière s’attachant à ne rien retrancher au sens, sous prétexte d’une adresse à l’enfant. Ainsi, la compagnie travaille sur différents niveaux de lecture afin de parler à l’enfant depuis sa place d’adulte.

En tant que responsable artistique de la compagnie, Gingolph Gateau souhaite multiplier les collaborations avec d’autres artistes afin d’explorer d’autres univers en liens avec des projets spécifiques en devenir.

_

L’équipe
 

Responsable artistique/metteur en scène/costumier/scénographe /comédien/plasticien

Une mère et une grand-mère férues de couture, un père magasinier en bonneterie qui ramène des coupons de tissus. A la maison, c'est un peu "papa pique et maman coud". Etudiant en Arts-Appliqués, après les cours, il réalise des costumes de scène pour des compagnies de théâtre.

De fil en aiguille, diplôme de graphiste en poche, il se faufile dans le monde professionnel du spectacle. Pour mieux servir son rôle "d'habilleur de caractères", par le biais de cours et de stages, il s’engage dans le travail du jeu d’acteur afin de s’approprier les ficelles du théâtre. Depuis 1998, il taille des costumes et des scénographies sur mesure pour des compagnies du Grand Est (Cie La Strada, Cie Solentiname, Cie Pseudonymo, Cie Sucursale 101, Cie Les objets volants, Cie Kalijo, ...)  et des compagnies parisiennes (Cie le Vardaman, Cie Melting Spot, ... ).

Au fil de cette trame qu'il tisse et ajuste constamment, la volonté de créer des spectacles devenait incontournable. En 2005, il monte Rendez-vous n’importe où (adaptation de l’album jeunesse de Thomas Scotto), en 2010, La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène, spectacle décliné en 3 formules, qui a dépassé les 270 représentations. 21x29,7, créé en 2016 est un spectacle sans parole dont la matière première est le papier. En 2018, il adapte l'album jeunesse Alors on a déménagé de Peter Stamm et Jutta Bauer. C'est coton ! est sa septième création personnelle.

En parallèle, Gingolph continue de créer des costumes et scénographies pour d’autres compagnies et l’on fait de plus en plus appel à sa collaboration pour de la mise en scène. Il anime très régulièrement différents ateliers de pratique artistique.

Photo_Philippe Rappeneau

_Gingolph Gateau

Responsable artistique/metteur en scène/costumier/scénographe /comédien/plasticien

Une mère et une grand-mère férues de couture, un père magasinier en bonneterie qui ramène des coupons de tissus. A la maison, c’est un peu “papa pique et maman coud”. Etudiant en Arts-Appliqués, après les cours, il réalise des costumes de scène pour des compagnies de théâtre.
De fil en aiguille, diplôme de graphiste en poche, il se faufile dans le monde professionnel du spectacle. Pour mieux servir son rôle “d’habilleur de caractères”, par le biais de cours et de stages, il s’engage dans le travail du jeu d’acteur afin de s’approprier les ficelles du théâtre. Depuis 1998, il taille des costumes et des scénographies sur mesure pour des compagnies du Grand Est (Cie La Strada, Cie Solentiname, Cie Pseudonymo, Cie Sucursale 101, Cie Les objets volants, Cie Kalijo, …) et des compagnies parisiennes (Cie le Vardaman, Cie Melting Spot, … ).
Au fil de cette trame qu’il tisse et ajuste constamment, la volonté de créer des spectacles devenait incontournable. En 2005, il monte Rendez-vous n’importe où (adaptation de l’album jeunesse de Thomas Scotto), en 2010, La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène, spectacle décliné en 3 formules, qui a dépassé les 270 représentations. 21×29,7, créé en 2016 est un spectacle sans parole dont la matière première est le papier. En 2018, il adapte l’album jeunesse Alors on a déménagé de Peter Stamm et Jutta Bauer. C’est coton ! est sa septième création personnelle.
En parallèle, Gingolph continue de créer des costumes et scénographies pour d’autres compagnies et l’on fait de plus en plus appel à sa collaboration pour de la mise en scène. Il anime très régulièrement différents ateliers de pratique artistique.
Photo_Philippe Rappeneau

Chargée de diffusion
 
Après un BTS Design d’Espace à l’Ecole Boulle à Paris, Hélène intègre une licence médiation culturelle, parcours Théâtre et Arts de la Scène, ainsi qu’un master à la Sorbonne Nouvelle Paris 3. Au cours de ces formations, elle participe à plusieurs stages et expériences de bénévolat, notamment dans les relations publiques et la communication au Théâtre de la Tempête à Paris et au Festival mondial du théâtre de marionnettes à Charleville-Mézières, ce qui la conforte dans ses choix professionnels. La découverte touchante du spectacle 21x29,7 marque le début d’une collaboration avec la compagnie Gingolph Gateau dès janvier 2019. Théâtre, théâtre d’objets et marionnettes sont en effet des disciplines qui lui sont chères. En parallèle de la diffusion de spectacles, Hélène s’occupe également de la production pour une autre compagnie.

_Hélène Placial

Chargée de diffusion

Après un BTS Design d’Espace à l’Ecole Boulle à Paris, Hélène intègre une licence médiation culturelle, parcours Théâtre et Arts de la Scène, ainsi qu’un master à la Sorbonne Nouvelle Paris 3. Au cours de ces formations, elle participe à plusieurs stages et expériences de bénévolat, notamment dans les relations publiques et la communication au Théâtre de la Tempête à Paris et au Festival mondial du théâtre de marionnettes à Charleville-Mézières, ce qui la conforte dans ses choix professionnels. La découverte touchante du spectacle 21×29,7 marque le début d’une collaboration avec la compagnie Gingolph Gateau dès janvier 2019. Théâtre, théâtre d’objets et marionnettes sont en effet des disciplines qui lui sont chères. En parallèle de la diffusion de spectacles, Hélène s’occupe également de la production pour une autre compagnie.

Administratrice

Valérie accompagne administrativement la compagnie depuis sa création. Elle est à l’initiative de la création du GECA, groupement d’employeurs culturels et artistiques. Elle collabore  aussi bien avec des compagnies (Cie Papier Théâtre, Cie Demain il fera jour, Cie La Strada…) que des lieux (La Madeleine – Scéne conventionnée de Troyes, La MJC d’Aÿ). Diplômée en études comptables et financières, elle a également une formation d’administrateur d’un lieu de diffusion culturel ce qui lui permet d’accompagner pleinement ces compagnies et ces structures afin qu’elles s’épanouissent et rayonnent pleinement dans le paysage culturel régional, national et international.

_Valérie Scheffer

Administratrice

Valérie accompagne administrativement la compagnie depuis sa création. Elle est à l’initiative de la création du GECA, groupement d’employeurs culturels et artistiques. Elle collabore aussi bien avec des compagnies (Cie Papier Théâtre, Cie Demain il fera jour, Cie La Strada…) que des lieux (La Madeleine – Scéne conventionnée de Troyes, La MJC d’Aÿ). Diplômée en études comptables et financières, elle a également une formation d’administrateur d’un lieu de diffusion culturel ce qui lui permet d’accompagner pleinement ces compagnies et ces structures afin qu’elles s’épanouissent et rayonnent pleinement dans le paysage culturel régional, national et international.

Créateur lumière/régisseur technique/comédien 
Créateur lumière et régisseur technique sur 21x29,7 et Alors on a déménagé, Guillaume partage les tournées d’autres spectacles depuis plusieurs années. Il est également comédien et a joué notamment dans la version « Déballage des grands jours » de La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène et dans d’autres spectacles de la compagnie Théâtr’âme. En tant qu’acteur, Guillaume s’est formé au conservatoire Marcel Landowski de Troyes. En 1995, il obtient une médaille d’or en diction poétique et une médaille d’or à l’unanimité en art dramatique. Il suit des stages de masque neutre, de commedia dell’arte et d’improvisation. Il a  travaillé, entre autres, avec la Cie Humbert, la Cie La Strada, la Cie du Jard, la Cie Spokoïno, La Cie Préface... Il est intervenant dans des PAG et des ateliers théâtre.

 Photo_Philippe Rappeneau

_Guillaume Cottret

Créateur lumière/régisseur technique/comédien

Créateur lumière et régisseur technique sur 21×29,7 et Alors on a déménagé, Guillaume partage les tournées d’autres spectacles depuis plusieurs années. Il est également comédien et a joué notamment dans la version « Déballage des grands jours » de La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène et dans d’autres spectacles de la compagnie Théâtr’âme. En tant qu’acteur, Guillaume s’est formé au conservatoire Marcel Landowski de Troyes. En 1995, il obtient une médaille d’or en diction poétique et une médaille d’or à l’unanimité en art dramatique. Il suit des stages de masque neutre, de commedia dell’arte et d’improvisation. Il a travaillé, entre autres, avec la Cie Humbert, la Cie La Strada, la Cie du Jard, la Cie Spokoïno, La Cie Préface… Il est intervenant dans des PAG et des ateliers théâtre.
Photo_Philippe Rappeneau

Comédienne 
Après des études d’arts plastiques, Catherine suit une formation de comédienne à l’École Jean-Louis Martin-Barbaz, puis à l’École de la Belle de Mai avec Jean-Christian Grinevald et Christian Schiaretti. Elle travaille ensuite dans différentes compagnies de théâtre de rues et joue en Allemagne, Autriche, Norvège et Australie avec l’Américan Drama Group dans des mises en scène de Barry Goldman.
En Suisse, à Fribourg et Lausanne, elle rejoint la compagnie du Théâtre de l’Ecrou (mise en scène de Matthew Jocelyn) et la Compagnie Nonante-Trois (mise en scène de Benjamin Knobil).
En France, à l’Atelier du Rhin (dans des mises en scène de Matthew Jocelyn), puis travaille avec Patrick Haggiag (CDN de Gennevilliers). En Champagne-Ardenne, elle collabore avec les compagnies La Strada, Ici et Maintenant, Si et Seulement Si, Théâtr’âme, FMR et en Lorraine avec la compagnie Les patries imaginaires. Elle est à l’origine et joue dans le western théâtral pour deux comédiennes et une bruiteuse : Wild West Women. Depuis, Catherine et Gingolph se sont croisés sur plusieurs spectacles dont ils ont partagé la distribution. Ces multiples rencontres les ont menés tout naturellement à s’impliquer ensemble dans la réalisation de Alors on a déménagé.

Photo_Philippe Rappeneau

_Catherine Bussière

Comédienne

Après des études d’arts plastiques, Catherine suit une formation de comédienne à l’École Jean-Louis Martin-Barbaz, puis à l’École de la Belle de Mai avec Jean-Christian Grinevald et Christian Schiaretti. Elle travaille ensuite dans différentes compagnies de théâtre de rues et joue en Allemagne, Autriche, Norvège et Australie avec l’Américan Drama Group dans des mises en scène de Barry Goldman. En Suisse, à Fribourg et Lausanne, elle rejoint la compagnie du Théâtre de l’Ecrou (mise en scène de Matthew Jocelyn) et la Compagnie Nonante-Trois (mise en scène de Benjamin Knobil). En France, à l’Atelier du Rhin (dans des mises en scène de Matthew Jocelyn), puis travaille avec Patrick Haggiag (CDN de Gennevilliers). En Champagne-Ardenne, elle collabore avec les compagnies La Strada, Ici et Maintenant, Si et Seulement Si, Théâtr’âme, FMR et en Lorraine avec la compagnie Les patries imaginaires. Elle est à l’origine et joue dans le western théâtral pour deux comédiennes et une bruiteuse : Wild West Women. Depuis, Catherine et Gingolph se sont croisés sur plusieurs spectacles dont ils ont partagé la distribution. Ces multiples rencontres les ont menés tout naturellement à s’impliquer ensemble dans la réalisation de Alors on a déménagé.
Photo_Philippe Rappeneau

Comédienne 
Une orientation professionnelle qui la guide d’abord vers les chiffres... mais c’est les mots qu’elle préfère. Le théâtre l’anime et, très vite, elle se passionne. Elle aborde le travail d’acteur par le biais d’ateliers et de stages. Pour peaufiner son jeu, c’est théâtre le jour et théâtre le soir... Elle collabore avec la compagnie Prétexte

_Bérangère Lamy

Comédienne

Une orientation professionnelle qui la guide d’abord vers les chiffres… mais c’est les mots qu’elle préfère. Le théâtre l’anime et, très vite, elle se passionne. Elle aborde le travail d’acteur par le biais d’ateliers et de stages. Pour peaufiner son jeu, c’est théâtre le jour et théâtre le soir… Elle collabore avec la compagnie Prétexte & Co et devient assistante à la mise en scène. Depuis 2005, elle joue notamment dans les scénari de la compagnie Théâtr’âme. Et c’est aussi l’enthousiasme de sa complicité avec Gingolph qui fait exister pleinement le spectacle Rendez-vous n’importe où.
Photo_Philippe Bourbon

Comédienne/marionnettiste/plasticienne/graphiste. 
Graphiste de formation, Nadège a longtemps exercé en tant que directrice artistique au sein de sa propre agence de communication. Sa passion du théâtre et de la marionnette, son envie de raconter des histoires, de jouer, de construire, l’ont peu à peu amenée à créer des spectacles où le papier tient une place importante. 
Depuis 2011, elle a créé 5 spectacles jeune et tout public. Trois d’entre eux ont été sélectionnés pour l’opération "Bib'en scène" de la Bibliothèque Départementale des 2 Savoie (Savoie Biblio), qui propose des spectacles en bibliothèques, soulignant ainsi la qualité de son travail. Les Contes de la Boîte et Madame Kiki bénéficient en outre du label "Savoie en scène" pour l'aide à la diffusion.
Elle collabore également avec d’autres compagnies en tant que marionnettiste ou comédienne, participe à des actions culturelles dans des écoles, et anime un atelier théâtre amateur pour adultes. Elle ne souhaite cependant pas se cantonner au jeune public et quelques projets sont déjà en gestation, autour de textes personnels ou d’un roman de Gail Anderson Dargatz.

_Nadège Jiguet-Covex

Comédienne/marionnettiste/plasticienne/graphiste.

Graphiste de formation, Nadège a longtemps exercé en tant que directrice artistique au sein de sa propre agence de communication. Sa passion du théâtre et de la marionnette, son envie de raconter des histoires, de jouer, de construire, l’ont peu à peu amenée à créer des spectacles où le papier tient une place importante. Depuis 2011, elle a créé 5 spectacles jeune et tout public. Trois d’entre eux ont été sélectionnés pour l’opération “Bib’en scène” de la Bibliothèque Départementale des 2 Savoie (Savoie Biblio), qui propose des spectacles en bibliothèques, soulignant ainsi la qualité de son travail. Les Contes de la Boîte et Madame Kiki bénéficient en outre du label “Savoie en scène” pour l’aide à la diffusion. Elle collabore également avec d’autres compagnies en tant que marionnettiste ou comédienne, participe à des actions culturelles dans des écoles, et anime un atelier théâtre amateur pour adultes. Elle ne souhaite cependant pas se cantonner au jeune public et quelques projets sont déjà en gestation, autour de textes personnels ou d’un roman de Gail Anderson Dargatz.

Auteur 
Né en 1974, Thomas grandit au rythme des mots et  rimes des Fabulettes d’Anne Sylvestre.
Après avoir écourté de longues études de lettres à Tours, il profite de la naissance de sa première fille pour devenir papa au foyer et commencer à écrire… Un bonheur reconduit tacitement à la naissance de sa deuxième fille !
Thomas passe avec allégresse de sujets légers et distrayants à d’autres plus sérieux en passant par des intrigues policières où le suspens est roi. Son style poétique et subtil offre des textes riches, nuancés, aussi stimulants pour les petits que les grands !
 « J’aime écrire comme on fabrique des souvenirs et parce qu’il ne faut jamais taire ce qui nous étonne, nous met en colère, nous fait peur ou nous passionne. Tellement convaincu que les livres lus pendant l’enfance résonnent longtemps dans nos vies d’adultes. »

Photo_Cathy Ytac

_Thomas Scotto

Auteur

Né en 1974, Thomas grandit au rythme des mots et rimes des Fabulettes d’Anne Sylvestre. Après avoir écourté de longues études de lettres à Tours, il profite de la naissance de sa première fille pour devenir papa au foyer et commencer à écrire… Un bonheur reconduit tacitement à la naissance de sa deuxième fille ! Thomas passe avec allégresse de sujets légers et distrayants à d’autres plus sérieux en passant par des intrigues policières où le suspens est roi. Son style poétique et subtil offre des textes riches, nuancés, aussi stimulants pour les petits que les grands ! « J’aime écrire comme on fabrique des souvenirs et parce qu’il ne faut jamais taire ce qui nous étonne, nous met en colère, nous fait peur ou nous passionne. Tellement convaincu que les livres lus pendant l’enfance résonnent longtemps dans nos vies d’adultes. »
Photo_Cathy Ytac

Compositeur
La création musicale pour La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène, déballage des grands jours est la première collaboration de Dominique avec  l’univers du spectacle vivant. Après des études musicales au Conservatoire National de Région de Reims, son parcours professionnel le guide vers l’enseignement. En tant que professeur des écoles, la musique et le théâtre occupent une place significative  dans sa démarche pédagogique. Depuis quelques années, il s’investit pleinement dans la pratique du piano. En 2014, il imagine et réalise la musique du ballet Effervescente n°7 conçu par Gingolph Gateau pour le 50ème anniversaire de la maison de champagne Chassenay d’Arce. En 2016 il crée la musique de 21x29,7. Avec Alors on a déménagé, il signe sa sixième partition pour le spectacle vivant.

Photo_Philippe Rappeneau

_Dominique Maraquin

Compositeur

La création musicale pour La collection fabuleuse d’Aliester de Naphtalène, déballage des grands jours est la première collaboration de Dominique avec l’univers du spectacle vivant. Après des études musicales au Conservatoire National de Région de Reims, son parcours professionnel le guide vers l’enseignement. En tant que professeur des écoles, la musique et le théâtre occupent une place significative dans sa démarche pédagogique. Depuis quelques années, il s’investit pleinement dans la pratique du piano. En 2014, il imagine et réalise la musique du ballet Effervescente n°7 conçu par Gingolph Gateau pour le 50ème anniversaire de la maison de champagne Chassenay d’Arce. En 2016 il crée la musique de 21×29,7. Avec Alors on a déménagé, il signe sa sixième partition pour le spectacle vivant.
Photo_Philippe Rappeneau

Créateur sonore
Après une expérience en tant que danseur hip-hop, Clément se dirige vers une formation mêlant régie, formation musicale et MAO. Il crée en s’appuyant sur des prises de son directes et des instruments réels, des créations musicales à la fois étranges et familières. Il compose pour la danse (Alfred Alerte, Ana Ventura, la compagnie Kalijo…), le théâtre et depuis peu pour des compagnies de cirque.

_Clément Roussillat

Créateur sonore

Après une expérience en tant que danseur hip-hop, Clément se dirige vers une formation mêlant régie, formation musicale et MAO. Il crée en s’appuyant sur des prises de son directes et des instruments réels, des créations musicales à la fois étranges et familières. Il compose pour la danse (Alfred Alerte, Ana Ventura, la compagnie Kalijo…), le théâtre et depuis peu pour des compagnies de cirque.

Danseur/Chorégraphe
Benjamin a obtenu sa maitrise en Danse Classique à l'Université de l'Utah où il a acquis une expérience technique et artistique dans l'enseignement et la chorégraphie en travaillant avec des artistes et des pédagogues de renom tels que William Christensen, Conrad Ludlow, Joy Ludlow, Bene Arnold, et Violette Verdy. Par la suite, il a eu l'occasion d’intégrer différentes compagnies aux États-Unis comme interprète de ballets.
Il a ensuite eu l’opportunité de poursuivre sa carrière en tant que soliste dans la compagnie de modern dance Anna Sokolow à New York. 
Depuis son arrivée en France en 2006, il a partagé ses compétences professionnelles lors de reconstitutions du répertoire d’Anna Sokolow avec notamment la Compagnie Labkine au Centre National de la danse et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 
Actuellement, il poursuit son travail autour du répertoire et de la recherche chorégraphique, notamment dans l’Association Akhilleus où il est formateur de yoga, tai chi chuan, qi gong et danse contemporaine.
En décembre 2018 Benjamin a reçu la dispense, reconnue par le Ministère de la Culture, du Diplôme d’Etat de Professeur de Danse option danse contemporaine. En septembre 2020 il validera le Diplôme d’Etat de Professeur de Danse option danse classique.

_Benjamin Cortes

Danseur/Chorégraphe

Benjamin a obtenu sa maitrise en Danse Classique à l’Université de l’Utah où il a acquis une expérience technique et artistique dans l’enseignement et la chorégraphie en travaillant avec des artistes et des pédagogues de renom tels que William Christensen, Conrad Ludlow, Joy Ludlow, Bene Arnold, et Violette Verdy. Par la suite, il a eu l’occasion d’intégrer différentes compagnies aux États-Unis comme interprète de ballets. Il a ensuite eu l’opportunité de poursuivre sa carrière en tant que soliste dans la compagnie de modern dance Anna Sokolow à New York. Depuis son arrivée en France en 2006, il a partagé ses compétences professionnelles lors de reconstitutions du répertoire d’Anna Sokolow avec notamment la Compagnie Labkine au Centre National de la danse et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Actuellement, il poursuit son travail autour du répertoire et de la recherche chorégraphique, notamment dans l’Association Akhilleus où il est formateur de yoga, tai chi chuan, qi gong et danse contemporaine. En décembre 2018 Benjamin a reçu la dispense, reconnue par le Ministère de la Culture, du Diplôme d’Etat de Professeur de Danse option danse contemporaine. En septembre 2020 il validera le Diplôme d’Etat de Professeur de Danse option danse classique.

Comédien/metteur en scène
Comédien et metteur en scène, François Cancelli codirige la compagnie la Strada avec Catherine Toussaint. De 1977 à 1995 il a suivi essentiellement un parcours de comédien, jouant différents répertoires, (Molière, Diderot, Shakespeare, Hugo, Jarry , Kafka, Maupassant, Feydau, Lorca, Calaferte, Durif, Foissy, Berkoff, Heiner Muller, Phil.Faure, V.Haïm, JP.Siméon … etc ) ainsi qu’un grand nombre de productions destinées au jeune public.

Photo_Philippe Rappeneau

_François Cancelli

Comédien/metteur en scène

Comédien et metteur en scène, François Cancelli codirige la compagnie la Strada avec Catherine Toussaint. De 1977 à 1995 il a suivi essentiellement un parcours de comédien, jouant différents répertoires, (Molière, Diderot, Shakespeare, Hugo, Jarry , Kafka, Maupassant, Feydau, Lorca, Calaferte, Durif, Foissy, Berkoff, Heiner Muller, Phil.Faure, V.Haïm, JP.Siméon … etc ) ainsi qu’un grand nombre de productions destinées au jeune public.
Photo_Philippe Rappeneau

Graphiste/vidéaste
Elise est graphiste et vidéaste, diplômée des écoles d’Art de Reims en 2001 et Bourges en 2003. Son travail mélange étroitement vidéos, dessins et films d’animations. Elle a travaillé à la réalisation de créations vidéos pour les spectacles Syllabaires de Catherine Basile et  Out Focus de la Cie Mobilis Immobilis/Maflohé Passedouet. En 2005, elle rejoint la cie Veronica Vallecillo (danseuse/chorégraphe) en tant que graphiste et créatrice vidéo (Alb’atroz I et II / Redressage, Redresser, Redresses-toi / Le vrai faux film muet qui vous parle). Depuis 2011 elle collabore avec La compagnie la Strada (The Bee / Himmelweg / Mer / Simon la Gadouille), et dernièrement avec la compagnie les Escargots ailés d’André Mandarino pour Chauve-souris. Elle collabore régulièrement sur les projets du batteur/compositeur, Uriel Barthélémi, notamment pour la confection des dessins animés de Yama’s path, inspiré de l’imaginaire tibétain.

_Élise Boual

Graphiste/vidéaste

Elise est graphiste et vidéaste, diplômée des écoles d’Art de Reims en 2001 et Bourges en 2003. Son travail mélange étroitement vidéos, dessins et films d’animations. Elle a travaillé à la réalisation de créations vidéos pour les spectacles Syllabaires de Catherine Basile et Out Focus de la Cie Mobilis Immobilis/Maflohé Passedouet. En 2005, elle rejoint la cie Veronica Vallecillo (danseuse/chorégraphe) en tant que graphiste et créatrice vidéo (Alb’atroz I et II / Redressage, Redresser, Redresses-toi / Le vrai faux film muet qui vous parle). Depuis 2011 elle collabore avec La compagnie la Strada (The Bee / Himmelweg / Mer / Simon la Gadouille), et dernièrement avec la compagnie les Escargots ailés d’André Mandarino pour Chauve-souris. Elle collabore régulièrement sur les projets du batteur/compositeur, Uriel Barthélémi, notamment pour la confection des dessins animés de Yama’s path, inspiré de l’imaginaire tibétain.

Dessinatrice/céramiste
Dessinatrice avant tout, Josepha réalise des images s’inscrivant dans un réseau de significations multiples qui ne cessent d’interroger le désir d’ailleurs et constituent, par le biais de dispositifs narratifs, des fragments d’une nature authentique et virginale. 
Josepha a introduit la céramique dans son expression plastique depuis peu. Son travail est animé par un primitivisme vital, où dans des décors de végétations luxuriantes, elle pose la question de l’altérité de manière intime par le dessin, la céramique et les couleurs afin d’approcher son propre autre, son propre sauvage. Depuis 2017, elle a collaboré à l’univers graphique de plusieurs créations de la compagnie la Strada.

_Josepha De Vautibault

Dessinatrice/céramiste

Dessinatrice avant tout, Josepha réalise des images s’inscrivant dans un réseau de significations multiples qui ne cessent d’interroger le désir d’ailleurs et constituent, par le biais de dispositifs narratifs, des fragments d’une nature authentique et virginale. Josepha a introduit la céramique dans son expression plastique depuis peu. Son travail est animé par un primitivisme vital, où dans des décors de végétations luxuriantes, elle pose la question de l’altérité de manière intime par le dessin, la céramique et les couleurs afin d’approcher son propre autre, son propre sauvage. Depuis 2017, elle a collaboré à l’univers graphique de plusieurs créations de la compagnie la Strada.

Constructeur/Régisseur
Il commence à arpenter les plateaux en 1983 en amateur, puis trois ans de tournées chapiteau l’amèneront à faire de multiples rencontres, notamment celle de la compagnie Humbert qui débouchera sur vingt ans de compagnonnage et d’amitié.
A ce jour plus d’une quarantaine de constructions et créations lumières ont vu le jour en région Grand-Est et sur le territoire national.

Photo_Caroline Martin

_Philippe Briot

Constructeur/Régisseur

Il commence à arpenter les plateaux en 1983 en amateur, puis trois ans de tournées chapiteau l’amèneront à faire de multiples rencontres, notamment celle de la compagnie Humbert qui débouchera sur vingt ans de compagnonnage et d’amitié. A ce jour plus d’une quarantaine de constructions et créations lumières ont vu le jour en région Grand-Est et sur le territoire national.
Photo_Caroline Martin

Créateur lumière
En 1987, il débute comme technicien plateau dans les théâtres de Troyes où il devient régisseur lumière en 1993. En 2002, il est nommé directeur technique du Théâtre de la Madeleine – Scène conventionnée de Troyes.
Depuis 2004, en parallèle, il collabore avec différentes compagnies régionales en tant que créateur lumière : Compagnie Spokoïno, Emile ou la couleur du vent (2004),  L'usine (2007), Leur vie est un roman (2009), Le caporal, le lieutenant et son cheval (2014) / Compagnie Alliage Théâtre : Huis Clos (2012), L'amour médecin (2013), Gope (2014) / Compagnie Accord des nous : De Baroque à barré (2012), La catcheuse et le danseur (2012), effervescente n°7 (2014), Rose et l'automate de l'opéra (2015), Dialogue du corps (2016/2017), Pulse (2018).

Photo_Éric Lamy

_Frédéric Gibier

Créateur lumière

En 1987, il débute comme technicien plateau dans les théâtres de Troyes où il devient régisseur lumière en 1993. En 2002, il est nommé directeur technique du Théâtre de la Madeleine – Scène conventionnée de Troyes. Depuis 2004, en parallèle, il collabore avec différentes compagnies régionales en tant que créateur lumière : Compagnie Spokoïno, Emile ou la couleur du vent (2004), L’usine (2007), Leur vie est un roman (2009), Le caporal, le lieutenant et son cheval (2014) / Compagnie Alliage Théâtre : Huis Clos (2012), L’amour médecin (2013), Gope (2014) / Compagnie Accord des nous : De Baroque à barré (2012), La catcheuse et le danseur (2012), effervescente n°7 (2014), Rose et l’automate de l’opéra (2015), Dialogue du corps (2016/2017), Pulse (2018).
Photo_Éric Lamy

Ingénieur du son / musicien (batteur)

Fred entre à l’école de musique à l’âge de 6 ans. En 2004, il sort un album de musique bruitiste acousmatique (Chaos Oral). Depuis 2009, son « Stüddiöh » accueille de multiples projets de musique, enregistrements, bandes sons et créations pour le spectacle vivant. Il collabore avec de nombreuses compagnies comme régisseur, consultant technique ou créateur sonore (Les Tréteaux du cœur volant, Cie FMR/Solentiname, Cie Benaim, Cie Accords des nous, Cie Kalijo…). Ses orientations sont clairement expérimentales.

_Fred Rabby

Ingénieur du son / musicien (batteur)

Fred entre à l’école de musique à l’âge de 6 ans. En 2004, il sort un album de musique bruitiste acousmatique (Chaos Oral). Depuis 2009, son « Stüddiöh » accueille de multiples projets de musique, enregistrements, bandes sons et créations pour le spectacle vivant. Il collabore avec de nombreuses compagnies comme régisseur, consultant technique ou créateur sonore (Les Tréteaux du cœur volant, Cie FMR/Solentiname, Cie Benaim, Cie Accords des nous, Cie Kalijo…). Ses orientations sont clairement expérimentales.

Constructeur
Menuisier Diplômé de l’IUMP (Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine), il intervient, depuis 2013, sur une partie de la construction de projets scénographiques  menés par Gingolph Gateau (Les Effervescentes, Champagne Chassenay d’Arce / Wild West Women, Cie Solentiname/ Rose et l’automate de l’opéra, Cie Accod Des Nous / 21x29,7 et Alors on a déménagé, Cie Gingolph Gateau…)

_Matthieu Gerlier

Constructeur

Menuisier Diplômé de l’IUMP (Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine), il intervient, depuis 2013, sur une partie de la construction de projets scénographiques menés par Gingolph Gateau (Les Effervescentes, Champagne Chassenay d’Arce / Wild West Women, Cie Solentiname/ Rose et l’automate de l’opéra, Cie Accod Des Nous / 21×29,7 et Alors on a déménagé, Cie Gingolph Gateau…)

_

Le conseil d’administration

 

Présidente

_Béatrice Witdouck

Présidente
Secrétaire

_Aurélie Christmann

Secrétaire
Trésorier

_Michel Maraquin

Trésorier

_

Les soutiens et partenaires

La compagnie reçoit le soutien de la Région Grand Est, du Ministère de la culture – Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est, de la Ville de Troyes. Le spectacle C’est Coton ! bénéficie du Fond pour le Développement de la Vie Associative – FDVA.

                      

En fonction de ses projets et de ses actions la compagnie reçoit ou a reçu le soutien du Théâtre de la Madeleine – scène conventionnée de Troyes, de L’Art Déco – Centre Culturel de Sainte-Savine, de l’Espace Gérard Philipe – Saint-André-Les-Vergers, du Dôme théâtre scène conventionnée d’Albertville, du festival Tinta’mars en Pays de Langres, de la Ville de Langres, de la DSDEN de l’Aube, de la DSDEN de la Haute-Marne, de la DSDEN de des Ardennes, de la Maison du Boulanger, centre culturel de la Ville de Troyes, de l’association Lecture et Loisirs (Salon régional du livre pour la jeunesse de Troyes), de l’atelier graphique Confiture Maison, du champagne Fleury, de Clairefontaine, de l’entreprise CMD2, des éditions Thierry Magnier, des magasins Ellen.

                                                                                             

_

Réseaux et adhésions

THEMAA – Association nationale des Théâtres de Marionnettes et Arts Associès

TRETO – Plateforme du spectacle vivant – Grand Est



N° SIRET  830 290 714 000 13 – Code APE  9003 B – Licence d’entrepreneur LT2 – 1112066 / LT3 – 1112067